Histoire de la Nantaise (suite 2)

HISTOIRE de La « NANTAISE »  (2)  par Joseph Chéreau

 

Louis BLANC sera président de 1957 à 1987. La société nantaise remercie chaleureusement ce premier président passionné par les succulentes. Son métier de producteur le servira beaucoup dans la connaissance et surtout dans la culture (30 000 pots vendus à l’année). Tenace, parfois têtu, il a été notre guide de nombreuses années, et pour ma part, un ami sûr.

A l’issue de ce mandat, c’est tout naturellement Georges ROUSSEAU, membre fondateur de la société, qui prend la suite.Tout le monde connaît son charisme, sa compétence, sa capacité à toujours présenter les choses clairement. Il sera remplacé en 1999 par Maurice CHANCHARME.

Dans les années 1970, les moyens de locomotion et de communication se développent. Nous avons tous envie d’en savoir un peu plus. Si la revue « Cactus France », portée par Marnier LAPOSTOLLE, arrête sa parution, déjà beaucoup de français sont abonnés à  « Cactus Belge », édition française. Quelques personnes, dont je fais partie, voudraient entrainer la société nantaise à s’étendre sur le plan national. Quelques querelles intestines et infondées se développent et créent une petite scission. La société est bien ancrée. Elle restera nantaise et indépendante.

C’est à ce moment que se crée l’APSA (Amis des Plantes de Serre et d’Acclimatation) qui pour moi, sera un complément d’informations. Les réunions ont lieu un peu partout en France, ce qui nous fera découvrir un autre monde des amateurs. L’APSA édite un bulletin de correspondance bimensuel. Avec ma femme et mes enfants, nous serons les expéditeurs pour 250 abonnés.

Laisser un commentaire