Genèse de la « Nantaise » (SNACPG)

Après l’article de Joseph Chéreau sur l’Histoire de la « Nantaise » (SNACPG), un adhérent de la première heure Monsieur Jean René Catrix (Vice-président sous la Présidence de Louis Blanc), nous a fait parvenir un article sur la genèse de l’association.
Voici donc son récit..

Pour renouer le fil de cet historique il convient de remonter avant la dernière guerre…
En effet à cette époque existait déjà une infection du virus « Cactomania insidious » dans la région Nantaise.

G. Durivault(1) qui fut Directeur des plantations de la ville de Nantes publia dans la revue Horticole de 1935(2) un article intitulé : « histoire d’une bonne collection de cactées et plantes grasses diverses, à Nantes, ou comment on devient amateur« . Il fait référence à la « superbe culture de (son) ami M. Camboulive, culture à peine vieille de 5 ans. » et il termine son article par un N.B source de contamination : cet amateur… se fera un plaisir d »échanger des plantes avec d’autres amateurs… ».
Deux ans plus tard(3) il récidive et cite « Une belle collection de nantaise de cactées » ou il écrit  » comme conclusion de cette étude, (il) fait vœux pour que l’exemple de (son) ami soit suivi… ».

Bref le ver était déjà présent dans le « pitaya » Nantais
Puis passa la guerre…

En 1946 apparu une association  » Association Française des Amateurs de cactées et plantes grasses » éditrice de la fameuse revue « Cactus ».

à suivre…

 

http://www.archives.nantes.fr/Pages/histoire_quartiers/fichiers_pdf/annales_nantes/238.pdf

2 Revue Horticole 1934-1935 pages 311-314

3 Revue Horticole 1937 pages 701-702

Laisser un commentaire